Utopie Apocalyptique

Ouais z’avez vu, je fais mon Canadien et tout, à traduire à tire larigot tous les titres en anglais.

Bref, c’est pas pour ça que j’écris cet article, c’est pour ce cher oblv, qui m’a gentiment demandé de lui faire de la pub, pour péter ses stats Google Analytics, et profiter du système capitaliste pour se faire un max de thunes. Je l’envie, il ira loin.

Il écrit une nouvelle de science-fiction, qui se situe dans New Amsterdam en 2174. Le narrateur à la première personne raconte ses déboires dans ce monde post-apocalyptique, sous forme de journal de bord. Très bien écrit, je vous recommande FORTEMENT de le lire, ça fait envie. Voici un bref aperçu, tiré du prologue :

2174. Dix ans après la mort de New Amsterdam, et dix ans que je survis sur ces terres morbides et cannibales. La "vie" y est pénible, insurmontable, délirante. Les survivants ont reconstruit quelques villages. N.A revient sur la carte du monde. Je me demande comment l'EIE nous appelle, maintenant. Étrange d'ailleurs qu'elle soit pas venue vérifier si nous, les impitoyables et horribles libéraux de l'humanité, étions bien décimés.

Et l’adresse est à http://apocalyptic-utopia.blogspot.com !

Un commentaire to “Utopie Apocalyptique”

  1. Twin, le 30 novembre 2010 à 10:16

    Hey, ça ressemblerait pas à “Je suis une légende” de Richard Matheson ?

    Ou même au film “The Book of Eli” ?

    Ca peut me chauffer, à aller lire.

Poster une réponse

RSS